Le conseil national de l’Ordre des médecins a menacé de suspension plusieurs praticiens qui prescrivent à leurs patients touchés par le coronavirus des traitements “non validés scientifiquement”. Ce dimanche matin, le Professeur Didier Raoult qui administre aux malades du Covid-19 à Marseille un traitement qui fait polémique à base hydroxychloroquine et d’azithromycine a répondu sur Twitter.

C’est par un tweet que le Professeur Didier Raoult a répondu au communiqué du conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) qui menaçait, jeudi, de demander une suspension immédiate de l’activité des médecins qui pratiquaient sur des malades du coronavirus des “traitements non validés scientifiquement”. Un avertissement dans lequel le nom du professeur de l’IHU Méditerranée Infection à Marseille, comme ceux de ses confrères qui prescrivent différents traitements à leurs malades, n’était pas mentionné.

A lire aussi : Chloroquine : le Professeur Didier Raoult va-t-il être suspendu par le conseil national de l’Ordre des médecins ?

“Je ne suis évidemment pas concerné par les menaces de l’Ordre des médecins. Je m’inscris dans le cadre du décret du 25/03. Les doses d’hydroxychloroquine prescrites à l’IHU sont des doses habituelles, administrées sous surveillance. L’azithromycine est le traitement de référence des infections respiratoires”, écrit simplement le Professeur Raoult sur Twitter, ce dimanche matin.

Des cocktails de traitements contre le Covid-19

Jeudi, le CNOM avait écrit que “la mise en danger des patients, s’il apparaissait qu’elle puisse être provoquée par des traitements non validés scientifiquement, pourrait justifier dans ces circonstances la saisine du Directeur général de l’ARS pour demander une suspension immédiate de l’activité de ces médecins”. L’Odre des médecins mettait ainsi en garde une vingtaine de médecins libéraux qui testent sur leurs patients un cocktail de traitements contre le Covid-19 dont l’efficacité n’est pas prouvée. Ces derniers s’étaient exprimés dans la presse.

L’infectiologue marseillais Didier Raoult prône, lui, depuis le début de l’épidémie, l’utilisation de l’hydroxychloroquine (dérivé de la chloroquine, un médicament contre le paludisme, NDLR) pour combattre le coronavirus.

https://www.ladepeche.fr/2020/04/26/coronavirus-le-professeur-raoult-repond-a-lordre-des-medecins-sur-les-menaces-de-suspension,8863308.php#xtor=EPR-1-[newsletter]-20200426-[classique]