En première ligne face à l’épidémie de Covid-19, le docteur Moussa Seydi, infectiologue et responsable du Centre des maladies infectieuses de l’hôpital Fann à Dakar, a choisi, dès les premiers cas, d’utiliser un traitement à base de chloroquine pour faciliter la guérison des patients dont il a la charge.  Ce samedi 02 mai 2020, il a réaffirmé l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le traitement des patients infectés du covid-19, lors du point de presse mensuel de ce samedi 2 mai 2020.

«Sur une étude faite sur 181 patients, la durée médiane d’hospitalisation était de 13 jours pour les patients sans aucun traitement. Ces durées médianes étaient de 11 jours chez les patients qui avaient pris hydroxychloroquine seul, et de 9 jours chez les patients qui avaient pris l’hydroxychloroquine associé à l’Azithromycine », a soutenu le Pr Seydi, avant d’évoquer le fruit de ses premières observations qui semblent plutôt encourageantes.

AUCUNE COMPLICATION ET AUCUN DÉCÈS CHEZ LES PATIENTS TRAITÉS AVEC LA CHLOROQUINE 

« Nous avons aussi observé dans cette analyse des donnés que les patients qui avaient été consultés tôt et qui avaient démarré le traitement dans les 24 heures avaient une durée médiane d’hospitalisation de 8 jours. Par contre les patients qui avaient plus de 80 ans avaient une durée médiane d’hospitalisation de 19 jours. Un autre résultat intéressant, c’est que chez tous les patients qui ont bénéficié du traitement à base l’hydroxychloroquine et qui ont été consultés précocement, aucune complication n’a été notée encore moins un cas de décès », se réjouit-il.

Et concernant les effets indésirables ou secondaires que peut avoir l’hydroxychloroquine, le Pr Seydi assure que « l’analyse a porté sur 362 patients et a permis d’observer 12 cas d’effets secondaires. Et parmi ces 12 cas d’effets secondaires, le traitement a été poursuivi malgré tout chez 4 patients. Parce que les effets secondaires n’étaient pas gênants. Les traitements était arrêtés chez les autres. Tous les effets secondaires étaient modérés, il y avait aucun effet secondaire grave. Tous les signes ont régressés à la fin du traitement.  C’est donc à dire, vu les résultats préliminaires, nous allons continuer la prise en charge des malades du Covid-19 avec l’hydroxychloroquine.  Mieux avec l’hydroxychloroquine associé à   l’azithromycine », a t-il fait savoir.

https://www.senegalactu.com/le-pr-seydi-livre-les-chiffres-de-la-victoire-de-lhydroxychloroquine-sur-le-covid-19-aucune-complication-aucun-deces/